Ultime Saint Seiya

Assouvissez la volonté divine
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Douce Soirée

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Douce Soirée   Sam 2 Fév - 21:04:19



Le chevalier du phénix marqua une pause dans sa marche, et détailla les alentours ; il se trouvait au pied d’une immense colline, en haut de laquelle vivait le grand pope, homme respecté et auquel on attribuait un pouvoir égal à celui d’un dieu. L’endroit était superbe, et semblait ne pas avoir connu toutes les guerres et les tous les conflits qui s’y étaient déroulés à en juger par des batîments parfaitement conservés. Le soleil déclinait lentement, et sa lumière aveuglante obligea le chevalier à plisser les yeux pour vérifier qu’il était bien seul. Depuis son arrivée au sanctuaire, il avait la désagréable impression d’être suivi, et son périple sur l’île de la Mort lui avait enseigné à reconnaître les cosmos des chevaliers ; c’était ainsi qu’il avait immédiatement repéré celui qui était destiné à devenir son maître, et qui le suivait constamment sur les plaines désertiques de l’île démoniaque.

Mais ce cosmos-là était nettement plus puissant, certainement l’un des plus puissants qu’il avait jamais rencontré jusqu’ici. Il ne pouvait appartenir qu’à un chevalier d’or, et cette certitude commença à grandir dans l’esprit du phénix au fur et à mesure qu’il avançait.



Les douzes temples des chevaliers d’or lui faisaient face à présent, et aucun bruit ne s’en dégageait, pas même le souffle du vent où l’écoulement de la rivière. Ces maisons donnaient l’impression d’être inaccessible, isolée du reste du monde par une énergie redoutable, divine. Mais Ikki n’avait pas peur. Non, le phénix n’avait pas peur et il n’avait jamais eu peur ! Les chevaliers d’or ne l’impressionaient pas ; ce n’était que de simples humains, et malgré leurs armures lumineuse et surpuissantes, ils n’arriveraient pas à venir à bout du jeune homme. Quatre ans avaient suffit à lui apprendre que la volonté de vaincre est présente en chaque être humain, et que seul ceux qui ont le pouvoir de rendre cette volonté réalité peuvent remporter le combat ; ainsi, Ikki ne perdrait pas, il ne devait plus jamais se laisser aller et perdre ! Il devait le faire…Pour Shun…Pour Esméralda…Pour tous ces gens qui avaient éveillées la douceur et la tendresse en lui. Alors, quoiqu’il arrive, il gagnerait.



Néanmoins, il se demanda ce qui l’attendait là-haut. Le nouveau pope était-il lui aussi un traître, ou bien un défenseur de la justice et de la paix ? Athéna était-elle présente elle aussi ?

Le jeune homme accéléra le pas. Il était presque arrivé. Aucune forme de vie ne s’était mise en travers de son chemin ; même les maisons des chevaliers d’or restèrent endormies, indifférentes à son arrivée.



Quand il parvint jusque devant la lourde porte du cœur même du Sanctuaire, il s’arrêta une nouvelle fois, hésitant. Ce lieu était sacré, et pourtant, il n’y avait personne. Finalement, il se décida à ouvrir la porte d’un geste puissant et brutal, comme il en avait l’habitude, et là, ses craintes se confirmèrent ; la salle était vide. Plus loin, le trône du grand pope était innoccupé. Où étaient-ils tous ?



- Y a-t-il quelqu’un ? Je suis le chevalier phénix, et je viens pour voir le grand pope !



déclara-t-il, conscient que la personne étrange qui le suivait était toujours présente.




[ Post pas super, mais que voulez-vous, j'avais pas trop d'inspi -.-'' Enfin, au moins, j'ai réussi à faire pas mal de ligne avec une idée pas top XD ]]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douce Soirée   Lun 4 Fév - 0:32:51

Un homme était entré dans la demeure du grand pope. Il avait la posture et le cosmos flamboyant d'un chevalier sacré de la puissante et vénérable déesse Athena. Le grand pope ne bougeait pas toujours tapis dans 'lombre. Il observait son visiteur. Il lorgnait son trône...le cherchait il ? Il ne le savait pas. Une chose était sur, il n'était pas par le fruit du hasard.

Sortant de l'ombre il fit face au jeune chevalier de bronze le regardant de haut bas. Un rayon de lumière filtrer par une brèche dans un mur fit naitre une éclat doré dans la pièce, qui jaillit de l'armure d'or, impeccablement propre, que portait le chevalier. Il se tenait droit, tout comme devait l'être la conduite d'un chevalier d'athena...

d'une voix calme etplus que clair, il lanca au brave face a lui.

Que fais tu ici, chevalier du phénix. Comment le sais-je ? Le grand pope sait tout. J'ai reconnu ton cosmos. Soit sans craintes et approche...nous allons converser...

le pope fit donc quelque pas pour finalement s'assoir dessus; Il psoa ses bras sur les accoudoir et accorda la parole au chevalier face a lui.

Que puis-je pour toi chevalier ?

[inspi a zéro dsl ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douce Soirée   Lun 4 Fév - 21:19:07

Ikki n'était pas impressionné. Certes, cet homme dégageait un cosmos surpuissant, mais ce n'était qu'un être humain, et pas un dieu. Il ne s'étonna pas non plus de constater que cet homme était fort bien renseigné à son sujet, puisqu'un grand pope se doit d'avoir des yeux et des oreilles partout où ses chevaliers sacrés passent.
Il ne ressemblait en aucun point aux grands popes dont son maître lui avait parlé longuement, vantant leur cruauté et leur pouvoir, leurs airs supérieurs et leurs jugements sans regrets. Non, cet homme-là était quelqu'un de simple, malgré son pouvoir, il ne revêtissait pas la robe blanche, symbole de puissance des grands popes. Son armure étincelait ; c'était une armure d'or, une armure pratiquement indestructible, mais qui donnait l'impression qu'il restait avant tout un humain, et un chevalier.

Le chevalier du phénix se retint de rire devant tant de manières ; il n'avait pas pour habitude qu'on manifeste autant de politesses envers lui, et il réprima son sourire uniquement parce qu'il était conscient que l'homme en face de lui était capable de faire tuer, et qu'il devait lui montrer un respect total. Ikki s'agenouilla, et baissa légèrement la nuque, en signe de respect et d'infériorité. Cela le mettait terriblement mal à l'aise, et il était agacé par le simple fait de devoir se courber devant un être humain, mais il en était de son devoir. Il ne devait pas manquer à son devoir de chevalier, devoir qui passait avant tout par la considération de ses aînés.

- Je viens d'obtenir l'armure d'or du phénix, qui était restée sans propriétaire depuis sa création. Je suis ici avec l'intention de faire partie des chevaliers sacrés d'Athéna.

Il avait parlé d'un ton ferme et franc, comme toujours. Il n'allait pas se rabaisser uniquement parce qu'il était en présence d'un personne illustre comme le grand pope ; c'était dans sa nature d'être d'une fierté incomparable, et cette fierté passait avant tout.



[ HJ : C'est rien, moi non plus je déborde pas d'imagination là XD ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douce Soirée   Mar 5 Fév - 0:25:12

Aiolos le regarda s'agenouiller. ce simple geste, était un signe de soumission totale. Aiolos appréciait. Il voyait face a lui un chevalier, comme on en faisait dans l'ancien temps. Plein de respect et d'un cosmos qui méritait l'attention du grande pope.

Agacé par les formalités et les liens de subordinnation bien trop appuyer dont faisait preuve les chevalier, Aiolos se decida de faire redresser le jeune chevalier. d'un geste de la main, il lui fit signe de se redresser

Lève toi mon ami, je ne reste qu'un humble humain de ton rang, je suis simplement le dernier de tout les rempart d'Athéna.

Aiolos resta néamoins assit sur son trône d'or qu'il avait si longtemps jurer de défendre. Il observa le chevalier. Et d'un sourrir il lanca

Je présume que tu es Ikki, le réputé guerrier qui a braver l'ile de la mort ! Je dois admettre que je suis étonné que l'armure du phénix ai trouver un nouveau porteur. Tu peux être fier de cette armure...Espérons simplement que je ne te verrai pas mourrir comme son dernier porteur...

Aiolos marqua une pause, comme perdu dans ses souvenirs. Il revint très vite a lui

je vois a tes yeux que mon comportement d'intrigue ! pourquoi l'armure d'or plutot que la robe blanche, pourquoi la fraternité plutot que la subordination ? Je vais te faire économiser toutes ses questions...

Il marqua une pause et reprit en tournant autour de son trone pour finalment s'y rassoir

La réponse est simple...j'ai été nommé grand pope de part mes hauts faits d'armes...Avant d'être un grand pope je suis un chevalier...voila tout...Mais toi...sais tu ce qu'est réellement la sensation face a la mort...la sensation qui nous envahit au combat ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douce Soirée   Mar 5 Fév - 15:57:52

Ikki ne répondit pas tout de suite. Il ne s'était pas trompé, le grand pope était un chevalier d'or au noble coeur avant tout, et malgré la considération que chacun se devait d'avoir à son égard, il était quelqu'un de modeste, bien qu'aux gestes sages et réfléchis.
Le chevalier du phénix se releva, non mécontent de pouvoir regarder Aiolos pratiquement en face, bien qu'il évita de croiser le regard du pope.

S'il connaissait la mort ? Cette question le fit rire, intérieurement. La mort, la souffrance, le doute.Durant toutes ces années il n'avait connu que cela, à peine un peu de tendresse...Non. Le visage souriant d'Esméralda lui revint subitement en tête, et il ne parvint pas à chasser cette douce illusion. Son coeur se serra, mais il ne dit rien. Oublier, il devait oublier. Il n'y avait pas d'autres solutions. Il était un chevalier à présent, et tout son passé devait être rayé de son âme. C'était les principes que son maître lui avait inculqué ; c'était à cause de cela qu'Esméralda était morte ; et c'était également pour cela qu'il était ici.
Phénix était né, comme un chevalier impitoyable et cruel, à la force surhumaine.
Le jeune homme releva la tête, sortant de ses pensées. Il s'en voulait d'être aussi nostalgique, et sa plus grande faiblesse résidait dans ses souvenirs d'enfance. Shun, Esméralda, et l'île de la Mort. Autant de choses vécues qui avait fait de lui ce qu'il était maintenant.

- Pour avoir contemplé la mort en face plusieurs fois dans ma vie, je connais cette sensation, grand Pope. Mais je n'ai pas peur de la mort, et je serais prêt à donner ma vie pour la déesse.

Cette dernière phrase était prononcée d'un ton moins sûr que la précédente, et il ignorait encore totalement à qui il avait affaire. Ikki baissa le regard à nouveau. Esméralda...

[ J'ai honteee XD Vraiment pas d'inspiration là ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douce Soirée   Mer 6 Fév - 20:11:37

Aiolos se mit a rire interieurement laissant simplement transparaitre un sourire. Il voyait en Ikki toute la fougue de la nouvelle génération. Les chevalier prêt a se sacrifier, prêt a mourrir, pour une déesse.

Vois tu Ikki, tu es prêt a te battre et a mourrir, mais as tu la moinde idée de ce qu'est l'enfer, de le vivire de s'y trouver, de combattre ? j'ai personnelement eu le privilège d'affronter le juge de l'enfer Radhamante...Son pouvoir est immense et difficilement contrable.
J'ai egalement eu l'occasion d'affronter Hadès en personne, soutenu par Mes frères Dohko et kanon...J'ai sentit son souffle, subit ses coup, et gouter a son cosmos. Saches que les souffrances qui nous hantent lors de ses combats n'ont en aucun cas un rapport avec ce que tu as put subir sur l'ile de la mort. Je connais l'ile de la mort et je peux t'affirmer qu'a coté de l'enfer...c'est une partie de plaisir...

Aiolos fit bruler son cosmos s'entourant de son aura d'or qui balaya la salle...

es tu toujours aussi sur de toi Ikki ? Es tu vraiment prêt a mourrir pour la déesse Athéna ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douce Soirée   Mer 6 Fév - 20:56:02

Un puissant cosmos envahit la salle a son tour, c'était celui du chevalier d'or Aiolia.
Il aperçu le chevalier de bronze Ikki ainsi que le grand pope ou chevalier d'or Aiolos. Il avanca d'un pas lent dans la salle :

-"Arrête s'il te plait Aiolos, certes ce chevalier a dans l'ambition mais il ne sera pas de taille face au grand pope, j'ai confiance en ce chevalier et je sais qu'il pourra faire ses preuves.
Je venait aussi pour t'annoncer mon retour parmis les chevaliers mais ce n'est pas le moment..."

Puis il recula d'un pas, laissant devant lui Ikki afin qu'il finissent leurs conversation sans morts.
Aiolia reconnaisait bien la son frère toujours loyale envers Athena, lui aussi avait fais ce serment plus jeune.
Maintenant il était devenu Grand Pope Aiolia était a ce moment la fière de son grand frère, même si il l'avait toujours était au par avant.
Aiolia n'avait jamais vraiment eu de bonnes relations avec son frère, mais ils savaient bien qu'ils s'appréciaient
Mais leurs fièrtés leurs imposaient de rester loin l'un de l'autre.

Ikki et Aiolos avaient le même tempéremment, Aiolia ricannait dans sa tête.
Il savait qu'Ikki ne se laisserait pas faire c'est pour cela qu'il était intervenu dans leur discussion, mais s'attaquer entre chevaliers d'Athena était prohibé sauf pour cause de trahison ...


[Difficile d'entrer dans votre conversation petit post dsl je me rattraperait ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douce Soirée   Ven 8 Fév - 19:17:56

Ikki allait protester. Il s'apprêtait à crier au grand pope la vérité, tout ce qu'il avait sur le coeur, comment il avait souffert durant des années entières, comment il avait perdu la seule personne capable de faire renaître un peu d'amour et de tendresse en lui, comment il avait versé ses dernières larmes ; mais le jeune chevalier de bronze n'en fit rien, il resta immobile, le visage crispé et le regard fixe dans lequel on lisait de la colère et de l'énervement.
Quelqu'un entrait dans la salle somptueuse. Son cosmos était puissant, presque autant que celui du grand pope. C'était un chevalier d'or, et Ikki n'eu pas besoin de tourner la tête pour le deviner. Il adressa la parole au chevalier du sagittaire en l'appelant par son prénom, et rien que cette familiarité montrait qu'ils devaient bien se connaître pour parler comme cela au représentant de la déesse Athéna.

L'homme qui venait de franchir le seuil du temple était grand, et il avait un visage imprégné d'une profonde sagesse. Son armure reflétait merveilleusement les reflets du soleil, et toutes ces lumières aveuglantes créeaient l'impression que le lieu était éclairait pas les dieux eux-même. Le cosmos lumineux du grand pope s'accentuaient considérablement, comme si il n'avait pas de limites. C'était un être surpuissant pour pouvoir dégager une telle force.
Et le nouveau venu possédait lui aussi une puissance divine.
Pourtant, Ikki ne s'émerveilla pas devant un tel cosmos ; il avait déjà affronté des adversaires très forts, et de plus, il détestait qu'on le défende. Il était tout à fait capable de se protéger tout seul, il avait du faire face à tellement de dangers dans son enfance du l'île de la Mort...

Lorsque le deuxième chevalier d'or eu reculé de quelques pas, terminant sa phrase, Ikki interrompit brutalement le silence respectueux qui s'installaient lentement, d'un ton vexé et irrité :

- Grand pope, avec tout le respect que je vous doit, je pense avoir affronté en quatre ans beaucoup de choses, et je ne reculerai devant rien. Je ne crains pas la mort, je vous l'ai déjà dit, et je suis prêt à tout pour servir la déesse. C'est mon destin, et même si je dois pourrir en enfer durant des milliers d'années pour cela, je le ferait. J'ai déjà rencontré des dangers, des adversaires, et des souffrances assez grandes pour me permettre de parler ainsi.

Ikki se tut. Il pensait en avoir déjà dit assez. Il avait conscience qu'il allait un peu loin, surtout qu'il s'adressait à des personnes qui avait la capacité de changer brutalement son avenir par une simple décision. Mais il ne cacha pas son énervement, et il ne supportait pas qu'on doute de lui. C'était tout de même enrageant de savoir qu'il avait tout quitté pour être considéré comme un simple chevalier de bronze.
Le phénix était bien plus que cela, il possédait une force incroyable, mais lui-même ne se croyait pas particulièrement puissant. Pourtant, il savait bien qu'il avait vu des choses effroyables, qu'il avait même rencontré la mort plusieurs fois, mais qu'elle s'était approchée de lui sans l'emporter. Il aurait tellement aimé mourir si cela avait pu suffire à la ramener...Elle...Elle et son regard doux et protecteur...Elle était plus forte que n'importe qui sur ce monde, pour avoir réussi à le persuader que la guerre n'était qu'une vaine bataille...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douce Soirée   Ven 8 Fév - 20:31:35

LE phénix oiseaux mythique des temps ancien n'avait rien perdu de fougue. malgré les siècle cette armure n'avait rien changé a ses exigence. Elle voulait un porteur au tempérement ardent. Un porteur digne de se nom. Ikki était vraiment digne de cette armure. Aiolos sentit en Ikki la souffrance. Il savait ce qu'il avait enduré. Le grand pope a les yeux et les oreilles partout.

Il fit quelques pas se rendant vers la fenêtre et faisant signe a Aiolia de s'approcher. Il était la face a la fenêtre regardant le sanctuaire si calme et si paisible

Aiolia, mon frère je compte sur toi pour veiller a ce que ce chevalier se sente ici chez lui. Et tant que tu es la j'aurai a te parler seul a seul lorsque Ikki aura disposé...J'ai encore besoin lui parler un peu

Aiolos se tut et continua de fixer le sanctuaire. Le vent du soir balayer les arbre de sa douce caresse et les première étoiles illuminaient déja le ciel, veillant de leur étincellance sur les mortel si vulnérable. Aiolos pensait encore a son dernier combat, celui qui l'opposa au tout puissant Hadès en personne. Il était toujours profondement affligé par ce combat. La mort de Dohko, celle de MÛ et d'hagen de merak qui avait sacrifié sa vie pour retenir les terribles juges de l'enfer. Il serra le poing et chassa cette pensée de sa tête. Une menace bien plus grande les guettait tous.

Ikki, dit moi que sais tu sur Arès et ses berserkers ? As tu déja entendu parlé d'eux ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douce Soirée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Douce Soirée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ô Douce Soirée | Événement - Partie I
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)
» Douce Missive... [Shaelyss]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ultime Saint Seiya :: Partie RPG :: le sanctuaire d'Athéna :: la salle du grand pope-
Sauter vers: